Politique

Election présidentielle en Tunisie : Kais Saied et Nabil Karoui assurent être au deuxième tour

Election présidentielle en Tunisie : Kais Saied et Nabil Karoui assurent être au deuxième tour

Les sondages, effectués par les instituts tunisiens Sigma Conseil et Emrhod, donnent Kaïs Saïed à environ 19 %, et Nabil Karoui à environ 15 %.

Kaïs Saïed et Nabil Karoui. Les deux candidats « antisystème », affirmaient, dimanche 15 septembre dans la soirée, être qualifiés pour le 2e tour de la présidentielle tunisienne.

L’universitaire conservateur Kaïs Saïed a annoncé être arrivé « le premier au premier tour », s’appuyant sur ces sondages qui le donnent en tête avec quatre points d’écart devant M. Karoui.

Pour sa part, Nabil Karoui, le magnat des médias incarcéré le 23 août dernier pour fraude fiscale et blanchiment d’argent « est au second tour », a déclaré une responsable de son parti Qalb Tounes. « Nous espérons qu’il sera libéré demain et qu’il puisse mener campagne de façon équitable », a déclaré de son côté l’épouse de M. Karoui, Salwa Smaoui, devant la presse, avant de lire une lettre écrite par son mari. « Nous espérons pour ce second tour que l’injustice cesse et que la compétition électorale soit équitable envers les deux candidats, avec un respect total de la Constitution, des lois et de la volonté des citoyens et des électeurs », a-t-elle lu.

S’ils se confirment, ces résultats sont un véritable coup de tonnerre qui balaye la classe politique tunisienne au pouvoir depuis la révolution de 2011, et ouvrent une période de grande incertitude dans le pays pionnier du printemps arabe. Les résultats officiels préliminaires ne seront annoncés que mardi par l’Isie, l’instance chargée de l’organisation du scrutin.

Taux de participation « acceptable »

Les sondages, effectués par les instituts tunisiens Sigma Conseil et Emrhod, donnent Kais Saied à environ 19 %, et Nabil Karoui à environ 15 %. Le premier ministre Youssef Chahed est classé en quatrième position avec un score entre 7 et 8 %, loin derrière le candidat présenté par le parti d’inspiration islamiste Ennahdha, Abdelfattah Mourou, qui, selon les sondages, arrive troisième avec 11 à 12 %, et qui a déclaré attendre les résultats officiels avant de se prononcer.

« Seule l’Instance des élections (Isie) donne les résultats », a souligné le député d’Ennahdha Samir Dilou, également directeur de campagne de M. Mourou. « Que ce soit au niveau du classement ou même dans les pourcentages de voix, nos propres résultats diffèrent, mais nous allons attendre d’en être sûrs », a-t-il dit à la presse. « Je ne doute pas du travail des instituts de sondage », mais « ce n’est pas le rôle des instituts de sondage d’imposer à l’opinion publique une certaine vérité », a-t-il martelé.

« Nous ferons une annonce quand nous serons sûrs de manière officielle », a indiqué Belgacem Ayachi, un des membres de l’Isie. « Le code électoral donne à l’instance 48 heures après la fin du vote. Si nous avons les résultats avant, nous prendrons l’initiative d’annoncer les résultats ».

Le taux de participation au premier tour de la présidentielle dimanche en Tunisie a atteint 45,02 %, a annoncé l’Instance chargée d’organiser les élections. « C’est un taux acceptable », a estimé le président de cette instance, Nabil Baffoun, qui avait rappelé qu’en 2014, la participation pour le premier tour s’était établie à 64 % en fin de journée.

Source : Le Monde

_____________________________________________________________________________________________________________

Suivez Tazzuri sur FacebookInstagram et sur Twitter

Et n’hésitez pas d’interagir avec nous, en nous laissant des jaimes et des commentaires 

N’oubliez pas de partager avec vos amis 

_____________________________________________________________________________________________________________
Vous aussi, vous pouvez participer en envoyant vos contributions à notre messagerie : https://tazzuri.net/contactez-nous/

Ou à notre boîte email : tazzuri.contact@gmail.com

Related posts
EconomieFinancePolitique

Algérie/ Le mépris des peuples est leur handicap

Politique

Algérie/ SAID SADI : "INGÉRENCE ET SOUVERAINETÉ"

Politique

Espagne/ Les indépendantistes catalans condamnés jusqu'à 13 ans de prison

CulturePolitique

La "berbérité" des Etats du Maghreb, la plus longue guerre froide de l'Histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *