ArtSociété

D’un gala artistique à une catastrophe

D’un gala artistique à une catastrophe

Le concert d’hier, donné par la supère star algérienne, Soolking, organisé par l’ONDA (Office National des Droits d’Auteur et Droits Voisins), a viré au drame : on a enregistré 5 morts et plusieurs blessés dans des bousculades à l’entrée du stade du 20 août à Alger.

« Malheureusement, nous avons enregistré cinq décès. Nous avons secouru 89 personnes sur les lieux », a confirmé Khaled Benkhelfallah, responsable de la communication de la protection civile à Alger.

Ces jeunes, qui ont tous entre 13 et 22 ans, auraient été victime de la très mauvaise organisation de ce concert, qui a vu la présence de près de 35000 spectateurs provoquant de nombreuses bousculades. Et le comble de l’histoire est que Soolking n’a pas suspendu son gala. L’ENTV a diffusé l’intégralité de la soirée tout en veillant à censurer la chanson « Liberté » qui est à l’origine du déplacement de ces milliers de jeunes avides de libertés.

Devant le silence de l’ONDA et du ministère de la culture, les algériens ne trouvent pas les mots ni pour justifier cette honte, ni pour absorber cette colère, mais c’est tout le monde qui se met d’accord sur un seul point :  les responsables du pays sont incapables d’organiser ne serait-ce qu’un gala, alors comment leur faire confiance en autre chose !

La rédaction

 

_____________________________________________________________________________________________________________

Suivez Tazzuri sur FacebookInstagram et sur Twitter

Et n’hésitez pas d’interagir avec nous, en nous laissant des jaimes et des commentaires 

N’oubliez pas de partager avec vos amis 

_____________________________________________________________________________________________________________
Vous aussi, vous pouvez participer en envoyant vos contributions à notre messagerie : https://tazzuri.net/contactez-nous/

Ou à notre boîte email : tazzuri.contact@gmail.com

Related posts
Art

ENTRETIEN/ BRAHIM EL MAZNED, DIRECTEUR-FONDATEUR DE « VISA FOR MUSIC »

Art

Maroc/ SIXIÈME ÉDITION DE VISA FOR MUSIC

Art

ENTRETIEN/ RAHMA BENHAMOU EL MADANI, À PROPOS DE SON FILM « UNIS VERS KATEB »

Société

On n’éduque pas ses enfants avec des claques, mais avec de la tendresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *