PolitiqueSociété

Algérie/ Le moudjahid Lakhdar Bouregâa s’exprime depuis sa cellule pour la première fois

Lakhdar Bouregaa entame une grève de la faim

Le moudjahid, Lakhdar Bouregâa, en détention depuis juin dernier à la prison d’El Harrach, s’est exprimé pour la première fois ce mardi 8 octobre.

Dans une lettre rendue publique par deux de ses avocats, Me Bousnan Fateh et Nadjib Bitam, Lakhdar Bouregâa a souhaité tirer au clair certains faits et recadrer certains points se rapportant à son cas.

Le moudjahid commence sa lettre par rappeler qu’il avait reçu trois distinctions de la part de l’institution militaire : deux fois par l’Académie interarmes de Cherchell et une fois par le commandement de la Région militaire. « Je garde encore les photos et les distinctions chez moi», écrit-il.

Le moudjahid affirme avoir éprouvé une « grande fierté » de voir l’Armée nationale populaire (ANP) prendre position en faveur des revendications du mouvement populaire pacifique, « méritant ainsi son nom d’Armée nationale populaire ».

Lakhdar Bouregâa souligne qu’il a toujours conseillé aux jeunes et aux dynamiques du mouvement citoyen d’éviter d’entrer en confrontation avec l’ANP et les forces de sécurité, « en partant de ma conviction que ces institutions protègent l’Etat et l’unité nationale ».

Le moudjahid a nié avoir eu l’intention d’humilier ou de porter atteinte à l’institution militaire en tant que corps constitué « qui a ses missions et ses prérogatives constitutionnelles ». « À propos de mes déclarations sur la création de l’Armée de l’Etat algérien indépendant, cette phrase est un témoignage historique consigné dans mes Mémoires publiées il y a plusieurs décennies, et ne visent aucunement la troisième génération des enfants de l’Indépendance qui représentent l’écrasante majorité des membres de l’Armée nationale populaire, actuellement ».

Le troisième point sur lequel est revenu le moudjahid Bouregâa concerne sa position vis-à-vis du Hirak. « J’ai accompagné les frères et sœurs parmi le peuple algérien dans leur Hirak et j’ai soutenu leurs revendications légitimes, de même que j’ai toujours appelé à préserver le caractère pacifique (des manifestations). J’ai aussi refusé les sollicitations de responsables politiques au plus haut sommet du pouvoir uniquement parce que le peuple les rejette en tant que personnes », précise M. Bouregâa.

Lakhdar Bouregâa considère que répondre aux revendications du mouvement citoyen est un « acte patriotique ». Selon lui, par son soulèvement le peuple algérien a ranimé les intentions maléfiques de ses ennemis tant à l’étranger qu’en Algérie. « Plusieurs pays ont peur de se voir exporter ce mouvement pacifique et ce sont ces pays qui tentent de brouiller les cartes en vue de porter atteinte à ses objectifs », relève-t-il.

En, interne, Lakhdar Bouregâa souligne que « les parties qui sont engluées dans la corruption tentent par tous les moyens, même les plus vils, de briser l’unité nationale afin qu’elles puissent s’échapper ».

Le moudjahid salue l’ensemble des personnes qui lui ont témoigné leur solidarité tout en lançant aux Algériens un appel pressant « afin de rester sur leurs gardes et préserver le caractère pacifique dans leurs revendications, de s’éloigner des provocations et d’éviter la confrontation, et de mettre la préservation de la nation comme première priorité ».

Lakhdar Bouregâa recommande également de se mettre en travers de toute « ingérence étrangère dans les affaires internes sous quel que motif que ce soit ».

SOURCE : TSA

_____________________________________________________________________________________________________________

Suivez Tazzuri sur FacebookInstagram et sur Twitter

Et n’hésitez pas d’interagir avec nous, en nous laissant des jaimes et des commentaires 

N’oubliez pas de partager avec vos amis 

_____________________________________________________________________________________________________________
Vous aussi, vous pouvez participer en envoyant vos contributions à notre messagerie : https://tazzuri.net/contactez-nous/

Ou à notre boîte email : tazzuri.contact@gmail.com

Related posts
Politique

Espagne/ Les indépendantistes catalans condamnés jusqu'à 13 ans de prison

CulturePolitique

La "berbérité" des Etats du Maghreb, la plus longue guerre froide de l'Histoire

Politique

Le Canada appuie “fermement” la démocratie en Algérie

Politique

Tunisie/ Kais Saied nouveau président de la République

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *