Politique

Algérie/ Le député Yassine Aissiouane démissionne à titre individuel de l’APN

Le député Yassine Aissiouane démissionne à titre individuel de l’APN

Dans un communiqué portant le titre « Devoir et Responsabilité » publié sur sa page officielle, le député Yassine Aissiouane s’exprime sur la situation politique du pays et annonce sa démission de l’Assemblée Populaire Nationale (APN) tout en appelant ses « camarades de l’opposition démocratique » pour faire de même.

«J’ai décidé de reprendre ma liberté de citoyen en démissionnant de l’APN. J’en appelle à la conscience de mes camarades de l’opposition démocratique pour faire de même et être au diapason des revendications de notre peuple. Dans ce sillage, nous ne ménagerons aucun effort dans le but d’ouvrir de nouvelles perspectives avec toutes les forces vives qui souscrivent aux fondamentaux démocratiques qu’appelle la construction de l’Algérie nouvelle», lit-on dans la déclaration.

«la mise à la retraite de Gaïd Salah telle que prévue par la loi, le départ du chef de l’Etat et du gouvernement Bedoui ainsi que la dissolution du Conseil de la Nation», exige Yassine Aissiouane, désormais ex-député RCD,  et  rajoute « La solution ne peut pas venir du cadre institutionnel actuel. Sans légitimité constitutionnelle ni populaire, les institutions existantes sont dépassées par les évènements. Il faut opérer une véritable remise à plat de toute la sphère politique algérienne. Pour accélérer l’effondrement de cet artifice institutionnel sur lequel s’appuient les spoliateurs du destin algérien, la démission des parlementaires dignes est plus que nécessaire».

Pour Yassine Aissiouane : «la révolution actuelle est l’œuvre du peuple. Aucune structure politique, aucune organisation, aucune association ou collectif ne peut revendiquer sa paternité. Elle est le fruit de l’audace et du génie Algériens. C’est une révolution citoyenne porteuse d’espoir. Elle s’accomplira par une transition démocratique en-dehors et contre le système en place. Les Algériennes et les Algériens veulent un nouvel ordre qu’ils façonneront eux-mêmes. Ils veulent un paysage politique nouveau où le citoyen, au centre de toute décision et action, sera le moteur du progrès. Ni les menaces de Gaid Salah ni la répression ni les interpellations arbitraires dont sont victimes bon nombre de nos camarades militants ne peuvent arrêter la marche de l’histoire.»

Selon Yassine Aissiouane, il est temps, pour les algériennes et les algériens, d’envisager d’autres formes d’actions pacifiques. Les grèves cycliques d’une à deux journées qui toucheront l’ensemble des secteurs, le non payement d’impôts, l’insoumission à la justice aux ordres du chef de l’armée sont des d’actions auxquelles il faudrait, selon lui, réfléchir rapidement. Yassine Aissouane prône l’option de la désobéissance civile pacifique, scandée, précise-t-il, par le peuple dans les différentes manifestations à travers le territoire national. «Il faut mettre cette option en perspective et dans les plus brefs délais. Le temps nous est compté», prévient-il.

 

DEVOIR ET RESPONSABILITÉLa révolution en cours dans notre pays a un seul objectif : le changement radical du système….

Publiée par Yassine Aissiouane sur Mercredi 2 octobre 2019

 

_____________________________________________________________________________________________________________

Suivez Tazzuri sur FacebookInstagram et sur Twitter

Et n’hésitez pas d’interagir avec nous, en nous laissant des jaimes et des commentaires 

N’oubliez pas de partager avec vos amis 

_____________________________________________________________________________________________________________
Vous aussi, vous pouvez participer en envoyant vos contributions à notre messagerie : https://tazzuri.net/contactez-nous/

Ou à notre boîte email : tazzuri.contact@gmail.com

Related posts
Politique

Espagne/ Les indépendantistes catalans condamnés jusqu'à 13 ans de prison

CulturePolitique

La "berbérité" des Etats du Maghreb, la plus longue guerre froide de l'Histoire

Politique

Le Canada appuie “fermement” la démocratie en Algérie

Politique

Tunisie/ Kais Saied nouveau président de la République

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *