Politique

Algérie/ Immense mobilisation pour le 16e vendredi

Pour le premier vendredi depuis la fin de Ramadan, le premier depuis le report des présidentielles du 04 juillet, et le seizième depuis le début de la révolution, la mobilisation reprend ses grandes foules avec des mots d’ordre bien définis : le départ des symboles du système et l’organisation d’une transition démocratique.

 

Alors que la capitale a été barricadée par la police pour ce vendredi 07 juin, la mobilisation a été immense. Des centaines de milliers ont pu marcher et scander leurs revendications dans les ruelles d’Alger,  « Y en a marre de ce pouvoir », ont chanté les manifestants et ont crié aussi « Dégage ! » au président par intérim Abdelkader Bensalah et au chef d’état-major de l’armée, le général Ahmed Gaïd Salah, devenu l’homme le plus fort du pays depuis la démission de Abdelaziz Bouteflika, le 2 avril, sous la pression de la rue.

 

La mobilisation était grandiose pas seulement à la capitale mais dans toutes les wilayas du pays. Malgré les manœuvres du pouvoir pour imposer sa solution. Le peule continue toujours a réitéré ses revendications et a prouvé son engagement pour « Libérer l’Algérie ».

 

 

Quant au discours d’Abdelkader Bensalah qui appelle la classe politique au dialogue, sa proposition a été totalement rejetée par la rue, « non aux solutions du système, pas de dialogue avec la mafia », a été scandé dans la majorité des wilayas.

La rédaction

_____________________________________________________________________________________________________________

Donnez votre avis en laissant un commentaire en bas

_____________________________________________________________________________________________________________
Vous aussi, vous pouvez participer en envoyant vos contributions à notre messagerie : https://tazzuri.net/contactez-nous/
Ou à notre boîte email : tazzuri.contact@gmail.com

Related posts
Politique

Espagne/ Les indépendantistes catalans condamnés jusqu'à 13 ans de prison

CulturePolitique

La "berbérité" des Etats du Maghreb, la plus longue guerre froide de l'Histoire

Politique

Le Canada appuie “fermement” la démocratie en Algérie

Politique

Tunisie/ Kais Saied nouveau président de la République

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *