Art

Cinéma/ C’est officiel : le prochain agent 007 est une femme

C'est officiel : le prochain agent 007 est une femme

Dans No Time To Die, l’agent Nomi reprendra bien le titre de 007 durant l’absence de Bond et c’est une révolution pour la saga.

La franchise James Bond a pris une grande décision. L’actrice Lashana Lynch, que l’on verra dans No Time To Die, vient de confirmer à Harper’s Bazaar qu’elle reprendrait le costume de 007 à l’avenir. Dans le 25e chapitre des aventures de James Bond, nous pourrons découvrir la comédienne britannique sous les traits de Nomi, l’agent secret qui hérite du titre 007 alors que James Bond est en exil.

Un choix de casting révolutionnaire

Cette rumeur circulait depuis plus d’un an, avant d’être catégoriquement démentie par Barbara Broccolila productrice historique de la saga d’espionnage. « Bond est un homme. C’est un personnage masculin. Il a été écrit en tant qu’homme et je pense qu’il restera probablement un homme« , martelait-elle pour faire taire la haine sur les réseaux sociaux.

Une proposition autant appréciée par de nombreuses femmes et actrices, que dépréciée par les puristes qui n’arrivent pas à imaginer 007 autrement qu’en homme blanc buvant son martini devant son Aston Martin. Impossible d’imaginer que James Bond allait devenir une femme noire ou se découvrir homosexuel.

Dans les colonnes du magazine, Lashana Lynch souligne les défis qui entourent ce choix de carrière :

« Je suis une femme noire. Si c’était une autre femme noire dans le rôle, il y aurait eu le même débat, elle aurait subi les mêmes attaques, les mêmes abus. Je dois juste me rappeler que la polémique a lieu et que je fais partie de quelque chose qui sera très, très révolutionnaire. »

On se souvient notamment d’Idris Elba qui avait été approché par les producteurs pour reprendre le rôle, mais qui s’est résolu à décliner la proposition à cause des commentaires racistes. Indignés par sa couleur de peau, certains internautes ont vivement critiqué cette possibilité, considérant que cela dénaturerait le personnage de base.

Une opportunité à ne pas manquer

Face à la foudre de la plèbe, Lashana Lynch revient sur le fait qu’elle a beaucoup hésité avant de rejoindre la franchise, par peur de devoir s’oublier « derrière l’homme« . Grâce aux échanges avec la productrice Barbara Broccoli et le réalisateur Cary Joji Fukunaga, elle a compris qu’ils avaient les mêmes intentions. Elle confie qu’elle a aussi pu discuter avec Phoebe Waller-Bridge, qui a insufflé au scénario une véritable perspective féminine. Pour Lashana Lynch, il était important que son personnage soit authentique :

« Un personnage trop élégant, une silhouette en fonte ? C’est totalement contraire à ce que j’incarne. Je ne voulais pas manquer l’opportunité que Nomi peut représenter. Dans chaque projet dans lequel je m’investis, peu importe le budget et le genre, le rôle de Noir que je représente doit être authentique à 100 %. »

Il faudra patienter jusqu’en 2021 pour voir Lashana Lynch en pleine action sur grand écran et découvrir quelle fin sera réservée à James Bond.

Source : Konbini

Related posts
Art

Cinéma/ Prison Break : Wentworth Miller annonce pourquoi il n'incarnera plus Michael Scofield

Art

Long-métrage/ L’avant première du film algérien "Héliopolis" a été annulée

Art

Art/ Disparition du célèbre guitariste Eddie Van Halen

Art

Cinéma/ La diffusion de la version amazighe de «L’opium et le bâton» est prévue pour décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *