Société

Algérie/ Un prénom Amazigh refusé à un bébé à la mairie d’El Biar

Un prénom Amazigh refusé à un bébé ànla mairie d’El Biar

Un père de famille accuse la mairie d’El Biar d’avoir refusé d’inscrire le prénom amazigh de son nouveau-né « Mastan ». « Sous prétexte que ce dernier n’est pas écrit en langue Arabe sur sa liste et sur Google (le prénom est amazigh d’origine Touareg) », écrit-il dans un statut sur sa page Facebook. Et d’ajouter que ce même chef de service « m’a invité à aller me plaindre auprès du procureur de la république ».

Selon ce qu’a rapporté le Site-web algérien L’Avant-Garde, le père de ce Bébé a choisi ce prénom sur des bases historiques, « Nous avons choisi le prénom de notre fils, ça fait plus de 6 mois, en nous basant sur l’existence historique Amazigh et touareg de celui-ci », a-t-il témoigné

Selon la même source, ce père de famille qui n’arrive pas à s’expliquer qu’en 2020, « ces pratiques puissent exister encore » et que « les administrations publiques continuent à être régies par l’obscurantisme, le régionalisme, le racisme et la bureaucratie », d’autant que « d’autres mairies acceptent d’inscrire le prénom sans difficultés », affirme-t-il.

Pour lui, « on se serait cru à l’époque du colonialisme », s’indigne-t-il. Avant de conclure : « ils doivent comprendre qu’on soit touareg, chaoui, kabyle ou Arabe…nous sommes tous des algériens ».

 

Source : L’Avant-Garde

Related posts
Société

Amazighité/ Marie-Louise Taos Amrouche : la première à avoir posé la question berbère au monde.

Société

Amzighité/ Des berbères devenus pharaons d'Egypte : l'Histoire du Roi Chachnaq

Société

Afrique/ Plus de 4 millions de Zimbabwéens menacés par la faim

Société

Émirats Arabes Unis/ Vers l’autorisation de la consommation d’alcool et du concubinage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *