Politique

Algérie/ Contribution : Plaider pour un texte fondateur révolutionnaire

Algérie/ Contribution : Plaider pour un texte fondateur révolutionnaire

Par Kamel AMARI.

 » Imaginons un instant si l’ex. FIS a été laissé prendre et renforcé son pouvoir en décembre 1991, comme le réclame jusqu’à présent les partisans de Saint Égidio, Rachad ou les pseudos démocrates…

Écoutons le n 2 de cette organisation fasciste en train d’exposer sa conception de la Démocratie ….Pour eux la Démocratie , c’est juste voter ..une fois arrivé au pouvoir, c’est l’application de la Chari3a, c’est à dire l’instauration de l’État théocratique ( État islamique). Pour eux, tu votes une fois et après c’est terminé, le jeu se ferme. Si le Gourou qui arrive au pouvoir applique la Chari3a à la lettre, pourquoi organiser les élections ?

Que les jeunes d’aujourd’hui ne se trompent pas d’adversaires en acceptant d’être embarqués dans une manipulation voire propagande contre ceux qui ont appelé pour arrêter le processus électoral. Ils vous prennent pour des idiots utiles en vous demandant d’adhérer à leur théorie lâche voire assassine.

Aujourd’hui, vous auriez dû vous réveiller dans un État islamique en vivant sous leur dictature théocratique, il suffit de regarder la République islamique d’Iran ou celle de l’Arabie Saoudite pour vous rendre compte que ceux qu’on vous présente comme alliés de l’armée, ce sont en réalité les vrais patriotes du pays car ils ont sauvé le caractère républicain de l’État et non les responsables de l’assassinat de milliers d’Algériens.

Deux personnalités politiques de l’époque ont joué un rôle déterminant dans la sauvegarde de la République : Dr. SADI et feu Hachemi Chérif. Et d’ailleurs ce dernier a refusé de participer à leurs élections fantoches et exigent la double rupture. Par ailleurs, Dr. a joué un grand rôle pour faire barrage à l’islamisme en les combattant sur le terrain grâce à l’implication du RCD en tant que parti laïc et à travers le MPR. Dr. SADI avait assumé sa responsabilité historique en appelant à la résistance armée pour repousser les forces des groupes terroristes islamistes à pénétrer notamment la Kabylie qui était visée par ces sanguinaires. Car la Kabylie a rejeté leur doctrine fasciste.

Ce qui est dramatique, c’est que certains pseudos démocrates appartenant soit disant à  » la famille qui avance  » ont signé des pactes en catimini avec les assassins de Tahar Djaout , de Boucebessi et d’autres. Ils ont préféré jouer le rôle d’idiots utiles. L’Histoire serait implacable avec eux.

Par ailleurs, certains acteurs du Hirak les plus en vue ont rendu visite à l’un des responsabilité de la tragédie des années 90, une manière de le soutenir et de reconstituer l’esprit de Saint Égidio bis. Mais les citoyens avertis ne sont pas dupes du message transmis par cette photo révoltante.

Sans texte fondateur de la Révolution et doter cette dernière d’une organisation pour coordonner les actions du mouvement, ce Hirak n’aurait aucun avenir ou serait au profit des ennemis de la Démocratie. Si on fait l’amalgame entre sauver la République et soutenir la dictature militaire, c’est qu’on est un vrai démagogue et idiot utile au service de l’obscurantisme.

En 2020, Rachad manœuvre pour réhabiliter cet esprit de la théocratie et les idiots utiles nous demandent de regarder ailleurs ! Dotons la Révolution d’un texte fondateur qui traduirait les aspirations populaires en clarifiant clairement la nature de l’État souhaité par le peuple algérien et cessons de jouer au populisme mortifère ! La voie salutaire est dans la double rupture : envers le pouvoir et l’islamisme. »

Related posts
Politique

Algérie/ Dr. Said SADI : « Le pouvoir est incapable et refuse de mettre son horloge politique à l’heure de l’Histoire »

PolitiqueWeb TV

Emission-Digitale sur le CRN et les principaux défis à relever

PolitiqueWeb TV

Emission-Digitale sur la presse en Algérie avec Hafid Derradji

Politique

International/ Après les Émirats arabes, c'est le Bahreïn qui normalise ses relations avec Israël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *