Littérature

Poésie/ A la mémoire des longues nuits d’hiver

A la mémoire des langues nuits d'hiver

Aujourd’hui, tu as retrouvé l’horizon,
Et tu as oublié celui qui te tenait la main,
Pendant ces longues nuits d’hiver,
*
Tu as oublié le bon vieux temps,
En espérant en conquérir un nouveau,
Fuyant tous ces merveilleux souvenirs,
*
Tu as oublié ce jeune garçon,
Qui malgré ses vingt ans,
Pour toi, a dû supporter toutes ces misères,
*
Tu as oublié de prier les dieux,
Armes aux mains, larmes aux yeux,
Quand tout était sombre, il était ta lumière,
*
Aujourd’hui, tu as retrouvé la maison,
Tu as nié que l’année a quatre saisons,
Et que malgré l’été, l’hiver est pour bientôt,
*
Tu as retrouvé tes vieilles habitudes,
Tes misérables amis et ta vie commode,
Sans te soucier une seconde de ce vieux compagnon,
*
Tu as retrouvé tes courtisans,
Faisant croire que l’amour est un poison,
Juste pour faire souffrir tes adorateurs,
*
Tu as retrouvé tes passions,
Sans te poser de questions,
Sur les sentiments qui ne font que naître,
*
Tu as retrouvé les tiens,
Précipitant dans leurs bras,
Pour faire cette mine de cheffe,
*
Aujourd’hui, tu as oublié,
Même si tu as retrouvé ta maison,
Au fond de toi, tu seras éternellement perdue…

Related posts
LittératurePolitique

Jargon politique/ D’où vient l’expression "l’idiot utile" ?

Littérature

Littérature/ Cinq verbes rares (et irrésistibles) de la langue française

Littérature

Poésie/ Âme écrasée

Littérature

Poésie/ Entre le désespoir et l’espoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *