Science et Vie

CORONAVIRUS/ Qu’est-ce que L’IVERMECTINE ? est-elle éficace pour combattre le COVID-19 ?

Qu'est-ce que L'IVERMECTINE ? est-elle éficace pour combattre le COVID-19 ?

Après la chloroquine, un nouveau traitement antipaludique suscite de nombreux espoirs chez les chercheurs australiens : l’ivermectine. Testé in vitro, ce médicament aurait permis de réduire la charge virale de 99,98% en moins de 48 heures.

Obtenus par des scientifiques de la Monash Universiy de Melbourne en Australie, ces résultats ont été publiés le 3 avril dernier, dans la revue scientifique Antiviral research.

Un des auteurs de l’étude explique que l’ivermectine cible une molécule dont le virus a besoin pour se reproduire. Ainsi, ce médicament ralentirait suffisamment la prolifération du virus pour permettre au système immunitaire de reprendre le dessus.

UN ANTIPARASITAIRE UTILISÉ DEPUIS LES ANNÉES 1980

L’ivermectine est un antiparasitaire utilisé depuis la fin des années 1980 dans le traitement de différentes maladies comme la gale ou encore l’onchocercose, «une maladie des yeux et de la peau causée par un ver», explique l’OMS sur son site. Cette maladie – autrement appelée la «cécité des rivières» – est transmise à l’homme par la piqûre d’une petite mouche noire, vivant non loin des cours d’eau.

Sur son site, l’OMS indique que l’ivermectine est un médicament «sans danger et peut être utilisé à grande échelle» dans la lutte contre l’onchocercose.

Depuis quelques semaines, le laboratoire Medincell, basé à Montpellier, s’est intéressé aux résultats australiens.  Un premier projet était déjà en cours afin d’établir une formule injectable en vue de lutter contre le paludisme.

Source : CN-NEWS

 

Related posts
Science et Vie

Astronomie/ Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous

Science et Vie

Coronavirus/ La Slovénie est le premier à annoncer la fin de l’épidémie sur son territoire

Science et Vie

Environnement/ Une région située entre l’Algérie et le Maroc considérée comme « l’endroit le plus dangereux de l’histoire de la Terre »

AutomobileScience et Vie

France/ Michelin va produire près de 400.000 masques par semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *