DigitalPolitique

Algérie/ Comment extraire le casier judiciaire par internet ?

Comment extraire le casier judiciaire par internet ?

Le ministère de la Justice a mis à disposition des citoyens algériens et étrangers un portail en ligne leur permettant d’extraire leur casier judiciaire (bulletin no 3) par internet.

En effet, Comme prévu dans la loi des finances pour l’année 2020, ce service s’inscrit dans la volonté du nouveau gouvernement de numériser l’administration publique, alors comment s’inscrire pour bénéficier de ce service sans avoir à payer les droits du timbre fiscal ?

L’inscription physique

Il faudra se rendre une fois au tribunal (ou cour) la plus proche et présenter les documents suivants :

  1. Carte d’identité ou Permis de conduire.
  2. Acte de naissance N12.
  3. Numéro de téléphone portable.

L’agent administratif (greffier) présent au guichet remettra ainsi au demandeur un récépissé comportant les informations (Nom, ID, mot de passe) nécessaires pour accéder à la plateforme via internet.

L’accès par internet

Il faudra néanmoins attendre pas moins de 48h avant que l’inscription soit validée et que le compte du demandeur soit accessible. Heureusement, ce dernier sera notifié via un SMS envoyé sur le numéro de téléphone présenté dans le dossier d’inscription.

Le demandeur n’aura plus qu’à se rendre sur https://portail.mjustice.dz et suivre les étapes indiquées afin d’extraire son casier judiciaire.

Important :

  1. La procédure est ouverte à tous les citoyens algériens résidant en Algérie ou à l’étranger.
  2. La procédure ne concerne que ceux qui ont un casier judiciaire vierge.
  3. La plateforme utilise un système de pop-up dans le navigateur, il faudra désactiver toute protection publicitaire en entrant sur le site.
  4. Le nombre de casiers judiciaires pouvant être extrait de cette manière est illimité.
Related posts
PolitiqueWeb TV

Emission-Digitale sur le CRN et les principaux défis à relever

PolitiqueWeb TV

Emission-Digitale sur la presse en Algérie avec Hafid Derradji

Politique

International/ Après les Émirats arabes, c'est le Bahreïn qui normalise ses relations avec Israël

Politique

Algérie/ Dr. Said SADI : « L’islamisme est historiquement mort… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *