Littérature

Poésie/ Entre le désespoir et l’espoir.

Morcillo - Espoir, désespoir

Sous les toits il y a des êtres qui se noient dans la noirceur,     

Adossés au désespoir, en face d’eux la faucheuse,   

La vie aux forces occultes les effraye.

Aux abysses de leurs esprits il y a une raison

Qui explique leurs états énigmatiques,

Oui  une raison ! Il faut les comprendre !

Ils mènent une vie au rythme Psalmodique

Au gout amère, et ne respirent que le malheur.

Ils ont Le cœur naufragé suite aux maelstroms de la vie      

Mais parfois il suffit d’un zeste d’espoir

Qui émane de nulle part, ou du divin  

Pour réveiller cupidon qui sommeille en eux :

Il suffit d’un regard, d’un sourire, d’un souvenir,

D’une étincelle  pour rallumer les feux d’amour

Pour flirter avec la vie, et vivre le présent.

Loucheni Samy

Related posts
LittératurePolitique

Jargon politique/ D’où vient l’expression "l’idiot utile" ?

Littérature

Littérature/ Cinq verbes rares (et irrésistibles) de la langue française

Littérature

Poésie/ A la mémoire des longues nuits d'hiver

Littérature

Poésie/ Âme écrasée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *