Politique

Les Algériens résidents au canada s’organisent dans un café politique

Les Algériens résidants au canada s’organisent dans un café politique

Les Algériens résidents au canada s’organisent dans un café politique pour ouvrir une tribune d’expression libre afin de donner un second souffle au Hirak.

Cela fait un an que les algériennes et les algériens, de tout âge et de toutes les classes, sont dans la rue à revendiquer la chute du système en place pour une espérance d’installer un état Algérien civil et surtout démocratique.

La révolution du sourire ou Hirak, a été suivie dès son premier vendredi dans la majorité des wilayas mais aussi, partout dans le monde par des Algériens résidents à l’étranger.

Les Algériens résidants au canada s’organisent dans un café politique

Les Algériens résidants au canada s’organisent dans un café politique

Organiser un café politique : l’idée est née dans les rang des manifestations « speaker corner » qui se tenaient devant le consulat algérien à Montréal. Ces jeunes algériens cherchaient une tribune pour s’exprimer aussi longtemps qu’ils le veulent mais surtout aussi librement qu’ils le souhaitent. Petit à Petit, ils ont pu s’acquérir d’une salle et lancer cet événement politique de liberté d’expression.

Cette tribune d’expression a vite fait son effet sur les réseaux sociaux : le premier acte a fait seulement 4000 vu en une semaine. Mais une semaine plus tard, la 2e activité a fait un buzz : 7000 vu en deux heures. Un si grand impact a fait comprendre à ces jeunes algériens installés au canada que ce café pourrait apporter beaucoup à la révolution du sourire en matière de proposition pour faire aboutir les revendications populaires.

Il est à souligner que ce café politique est totalement libre et organisé à l’aide des contributions et de dons de tous les algériens vivant au Canada.

Related posts
PolitiqueWeb TV

Emission-Digitale sur le CRN et les principaux défis à relever

PolitiqueWeb TV

Emission-Digitale sur la presse en Algérie avec Hafid Derradji

Politique

International/ Après les Émirats arabes, c'est le Bahreïn qui normalise ses relations avec Israël

Politique

Algérie/ Dr. Said SADI : « L’islamisme est historiquement mort… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *