CulturePolitique

Tunisie/ Disparition de Lina Ben Mhenni, «voix de la révolte tunisienne».

La célèbre blogueuse, visage de proue de la révolution de 2011, est décédée suite à un long combat contre une maladie chronique, à 36 ans. Elle défendait les droits de l’homme à la fin de sa vie.

Inhabituel mais très symbolique : Le cercueil de la défunte, «voix de la révolte tunisienne», comme on la surnomme, à été porté ce mardi par des femmes, ce qui est contraire à ce que dit la traditions où seuls les hommes ont le droit d’être présents aux enterrements.

Plusieurs citoyens tunisiens et des acteurs politiques et de la société civile étaient présents aujourd’hui à ces funérailles peu ordinaires pour dire adieu à Lina.

📌غناء في مراسم دفن المدونة لينا بن مهني

Publiée par Tazzuri sur Mardi 28 janvier 2020

 

Paix à son âme.

 

 

Related posts
Politique

France/ «L'affaire Sarah Halimi nous offre l'occasion solennelle d'affirmer que l'islamisme ne passera pas en France»

Politique

Algérie/ L’islamisme pour brimer la voix des peuples musulmans

Politique

Algérie/ ''Un combat pacifique pour l'identité et culture amazighes couplé aux libertés démocratiques''

Politique

Algérie/ Contribution : L’A.N.P ce parti politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *