Politique

Algérie/ Les cinq militants de RAJ placés en détention provisoire

Les cinq militants de RAJ placés en détention provisoire

Les cinq militants de RAJ, Hakim Addad, Djalal Mokrani, Ahmed Bouider, Kamel Ouldouali et Massinissa Aissous ont été placés, ce dimanche 6 octobre, en détention provisoire à la prison d’El Harrach, annonce le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

« Le juge du tribunal de Sidi M’hamed a prononcé un mandat de dépôt dans l’après-midi de ce dimanche contre ces militants associatifs et activistes de la révolution du sourire. Les accusations du procureur sont : incitation à attroupement et atteinte à la sécurité de l’État », précise le CNLD.

Les cinq militants ont été arrêtés vendredi 4 octobre dans des cafétérias à Didouche Mourad, par des gendarmes en civil, « qui les ont ensuite embarqués vers la brigade de la gendarmerie de Bab Djedid », rappelle le CNLD.

_____________________________________________________________________________________________________________

Suivez Tazzuri sur FacebookInstagram et sur Twitter

Et n’hésitez pas d’interagir avec nous, en nous laissant des jaimes et des commentaires 

N’oubliez pas de partager avec vos amis 

_____________________________________________________________________________________________________________
Vous aussi, vous pouvez participer en envoyant vos contributions à notre messagerie : https://tazzuri.net/contactez-nous/

Ou à notre boîte email : tazzuri.contact@gmail.com

Related posts
Politique

Contribution : Les Nations face aux oligarques

Politique

Algérie/ Dr. SADI : « Une paresse intellectuelle qui conduit à l’incapacité de nuancer, différencier, gérer les complexités… »

PolitiqueWeb TV

Rediffusion/ Emission-Digitale sur actualités politiques

Politique

Algérie/ Contribution : La faute à Camus l’algérien et à Marx l’étranger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *